Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Penible 2

Bernard Maréchal

Précédent : Penible Un avatar au hasard Suivant : Perecquien

La Deselectorada

Je fuis le tout-reubeux et le keuf isolé,
J'en pince pour certaine aventure abolie.
Ma régionale est morte et mon dab flagellé
Porte le bandeau noir de la coprolalie.

Dans l'isoloir-Tombeau, Tu m'as dépucelé.
Rends-moi le bon Philippe et rends-moi Rosalie,
L'arme qui, au bon temps, le cœur affriolé,
Alla traquer le fritz, alla rosser la lie...

Suis-je Louis ? Jean-Marie ? ou Florian ? ou Marion ?
Mon front est encor bleu du baiser de Marraine.
Je rêve d'un scrutin où la bonne Lorraine,

Déjà deux fois kapout, revient dans mon giron,
Rejetant tour à tour la Frontière étouffée,
Les euros de l'Europe et l'UMPS fée.

Ménard de Frontal


La Plainte nostalgique au grand Peuple de France (en souvenir des élections régionales de 2015).


© Bernard Maréchal – 2016