Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Le cothurne étroit

Extrait du commentaire de
Puissance et misère

Si ce n'est pas encore fait, lisez « Puissance et misère » avant de lire la suite de cette page.

220. Quatre-san-ku
Le quatre-san-ku, forme inventée par Noël Bernard, est un haïku écrit avec seulement quatre lettres différentes (ici E, R, S, T).

Revenir au texte Voir le commentaire complet