Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Biconsonantismes

Gilles Esposito-Farèse

Précédent : Biblique Un avatar au hasard Suivant : Bipolaire

Voir aussi :
Allitérations
Lipoconsonantisme
Monoconsonantisme digrammatique

El raro llorará al irreal erario

L'or irréel leurra le rare élu rouillé

Être roi retraité, — raturé, — torturé,
Lion à l'annulé lieu lilial en Éolie :
Ô noire aurore en ruine, un anneau rainuré
Accueille au ciel l'écu, l'œil coi, l'Acalculie.

Sous ossuaire, au soir, sa rose a rassuré,
À ta tête alloué l'atoll et l'Italie,
Ce cacao rieur, cure à cœur acéré,
Ou sa saulaie où l'ale au soûl lilas s'allie.

Sois Secousse ou Succès ?... Ce cossu Suisse ou Cui ?
Ici ce cou coincé nuance une ancienne oie
En éosine ; sens où son sein nu se noie...

À cette eau, Cocteau toue et côtoie étoc, oui :
Tôt tu tisses ta suite à satiété, Satie,
Ta note et ton antienne à nonne anéantie.

Louis Scutenaire


Chaque ligne n'utilise que deux consonnes parmi les six les plus fréquentes du français : SRTNLC. Comme il y a 6×5/2 = 15 choix possibles, les quatorze vers et le titre emploient chacun un couple différent.


© Gilles Esposito-Farèse – 2019