Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Dissociation

Gilles Esposito-Farèse & Collectif

Précédent : Disparition 2 Un avatar au hasard Suivant : Dissyllabes

Voir aussi :
Dilution
Pot-pourri

El Disociado

Le Dissocié

Il était toi le ténébreux et le loup, — le veuf,
À quatre cents d'humanité, en ma tour abolie
Mon illumination et mon luth conservera constellé
l'orteil, colis. Porte le de loir de la mémé, de la Mélancolie

Sens le claustre, Dans le consolé Dans la nuit du tombeau,
Rends-moi le son pied, Remue donc tous ces noëls, mes coraux
Le voler La fleur les Cardios ! ce bout qui plaisait tant
Aramons alliés. Où la rosier. Et la trempé, ce gros nœud d'un rose se marchand dans quoi le pampre de mes rose roupille.

Suis-je Amour, Phébus ?... L'Olonnais ou Russe ou Russe ou Phébus ?
Le baiser reçut dix fois le laurier qu'y finirai la haine.
J'ai revis dans la grotte où mon front carmin

J'ai bien le que j'arrache ! Évide ! Nous franchir le Léthé :
Meaux dents pour la lyre de la faut lire étoile est chaque instrument
les gnri ne la s..., de Sainte à ce prix pardonnée.


Chaînes de Markov littérales (aussi appelées « dissociated press ») engendrées soit par l'ensemble des avatars se trouvant sur ce site, soit uniquement par ceux qui sont des sonnets. Un nouveau texte est engendré chaque fois que l'on réaffiche cette page.


© Gilles Esposito-Farèse & Collectif – 2013