Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Paronomases

Raphaëlle Muller

Précédent : Paritaire Un avatar au hasard Suivant : Paronymique

Voir aussi :

Cabalistique
Doublons
Homophonie 1
Homophonie 2
Homophonie 3
Paronymique
Repliement

Hell death dit chat d'eau

Je suis qui ? deux cents maux, ah ! sans mots, le deuil pris
Car moi le prince sombre en son brancard, j'oublie,
Ouïs : mon étoile eut tort ? et toi, luth hors de prix ?
Des astres s'entêtant — désastre d'aboulie.

Sous la dune-tombeau, là, tu m'as dorloté,
Rends-moi le citron d'or, la mer et la Toscane,
Six troncs qui sentaient tant : le vain cœur dort, l'ôter ?
Ton beau ris tue, étrange, être-ange un temps profane.

Suis-je Amour, Sire Haine ?... To be or not ? Biron ?
En corps, tout pince encor d'une dent de la reine ;
J'ai songé dans l'arène, et mourait la sirène...

Sûr, j'ai, vainqueur du jeu, fait lire un saoul d'œil rond ;
Or notant sur ma lyre, oui je l'écris, Orphée,
L'amer ou long soupir : où, les cris de la fée ?

Gérard deux nerfs avale


Tous les mots — ou presque — se retrouvent deux fois dans le texte sous des formes phonétiquement voisines (homophonie ou paronomase).


© Raphaëlle Muller – 2018