Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Le cothurne étroit

La bibliothèque d'alexandrins

Sur des cours des cerveaux, ils les apparaîtront
J'aide une maladie, — la chose, — une bouillotte
Les paroles signaient afin que le fait rompt
Des vraies cours casseront soit l'eau soit la cocotte
Les impossibles bruits paient les claires belotes
Les avis amusaient jusqu'à vingt-trois chats frais
Je souhaitais la saison, — la couche, — une anecdote
Les clés arrêteront notre claire forêt

Seize pareilles pluies sur dix-sept changeront
Les confiances battaient auprès de trois pelotes
Quel caractère grand examinait un front ?
Vous liez mais vous calmez jusque les chasses sottes
Les carottes tendaient jusqu'à cinq voies idiotes
Chassaient-elles des cours ? sinon un printemps prêt ?
Trois postes sur dix-huit abandonnent l'azote
Les clés arrêteront notre claire forêt

Ils essayaient les fonds, — des rôles, — les patrons
Une étoile sortit quand les millions chuchotent
Nous affirmions les fruits, or nous nous brillerons
Les biens ne rapportaient ni les bons ni les votes
Un morceau, qui croqua, tue jusqu'à la cagnotte
Un est grignotera jusqu'à quatre-vingts traits
Les efforts approchaient quand la fonction cahote
Les clés arrêteront notre claire forêt

L'arbre, qui termina, tire jusqu'aux compotes
Dès l'eau des qualités, je les dessinerai
Les tailles puis les parts, des loques puis les flottes
Les clés arrêteront notre claire forêt


Choisissez un schéma
















Nicolas Graner, juin 2014, Licence Art Libre