Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Le cothurne étroit

Commentaire de
Au jour le jour

Si ce n'est pas encore fait, lisez « Au jour le jour » avant de lire la suite de cette page.

En bref.

De courts poèmes datés inspirés par les « Journées internationales ».

Mais encore...

Depuis 2013, Noël Bernard propose à ses amis sur Twitter et la liste oulipo de s'associer à ses projets d'écriture quotidienne. Il invite à écrire chaque jour un court poème respectant une contrainte d'écriture liée au nom du jour ou à un mot qui lui est associé dans un calendrier particulier. Le calendrier choisi change chaque 1er mai : en 2013 le calendrier grégorien usuel (lipoméride), en 2014 les signes du zodiaque et les décans (zodianku), en 2015 le calendrier républicain (sankulipo), en 2019 le calendrier pataphysique (pataméride), en 2020 le calendrier positiviste (positiméride) et en 2021 les célébrations internationales (héméroméride).

J'ai participé ponctuellement à ces jeux. La page Au jour le jour rassemble mes contributions, irrégulières, à l'héméroméride de mai 2021 à avril 2022. Cette année-là, Noël Bernard et Bernard Maréchal ont sélectioné pour chaque jour une célébration mondiale, internationale ou locale parmi les innombrables décrétées par diverses organisations, institutions et associations. Ceci définit pour chaque jour un mot-clef ou une expression qui sert de guide pour l'écriture d'un texte bref.

La forme de chaque texte, les contraintes d'écriture qu'il respecte et la façon dont le mot-clef est utilisé sont choisies librement par chaque participant. J'ai indiqué succinctement mes choix après chaque textes, avec des liens vers la section Références de la présente page qui fournit plus d'explications.

Références.

Lexique des contraintes utilisées dans l'héméroméride

acrostiche
Au sens strict, un acrostiche est un poème tel qu'en lisant la première lettre de chaque vers on obtient un mot. La notion peut être généralisée de différentes façons, par exemple en prenant la première lettre de chaque mot plutôt que de chaque vers.
allitération
Répétition d'un même son dans plusieurs mots successifs.
anagramme
Une anagramme d'un mot ou d'un texte est un autre mot ou texte composé des mêmes lettres dans un ordre différent.
anaphone
Une anaphone d'un mot ou d'un texte est un autre mot ou texte composé des mêmes sons (phonèmes) dans un ordre différent.
avion
Abréviation obtenue en supprimant certaines lettres d'un mot, sans changer l'ordre des lettres restantes. Le mot « avion » est un avion du mot « abréviation ».
babebine
Poème de 5 vers qui se terminent par les mêmes lettres à l'exception d'une voyelle qui est un A dans le premier vers, E dans le second, I dans le troisème, O dans le quatrième et U dans le cinquième. On peut ajouter un sixième vers pour le Y.
beau présent
Poème écrit en hommage à une personne en n'utilisant que les lettres qui figurent dans son prénom ou son nom. Dans le cadre de l'héméroméride, un beau présent n'utilise que les lettres du mot du jour.
belle absente
Poème rendant hommage à une personne sans faire apparaître son nom, de la façon suivante : le premier vers utilise toutes les lettres de l'alphabet sauf la première lettre du nom ; le deuxième vers utilise toutes les lettres sauf la deuxième du nom, etc. Les letres K, W, X, Y et Z ne sont généralement pas prises en compte. Dans le cadre de l'héméroméride, le nom d'une personne est remplacé par le mot du jour.
bigollo
à faire
bivocalisme
Texte dans lequel n'apparaissent que deux voyelles différentes. C'est un cas particulier de lipogramme.
bivocalisme alterné
Texte dans lequel n'apparaissent que deux voyelles différentes, à tour de rôle. Par exemple dans un bivocalisme alterné en E et I, la première voyelle du texte est un E, la seconde un I, la troisième un E, la quatrième un I, etc.
boule de neige
à faire
calembour
Jeu de mots qui fait généralement entendre un mot qui ne figure pas dans le texte à partir de tout ou partie d'autres mots.
chicago
Sorte de devinette composée de quatre lignes successives ayant la même syntaxe, formée de mots ayant un sens voisin. La réponse à trouver est une cinquième ligne similaire composant un calembour.
contrepèterie
Phrase à laquelle on peut donner un sens différent, généralement grivois, en permutant deux phonèmes ou deux syllabes.
doublet de Carroll
Suite de mots ayant tous le même nombre de lettres, ou chacun diffère du précédent par la modification d'une seule lettre.
échelle
Suite de mots dont chacun s'obtient à partir du précédent en ajoutant une lettre et en modifiant éventuellement l'ordre des lettres.
échelle descendante
Suite de mots dont chacun s'obtient à partir du précédent en supprimant une lettre et en modifiant éventuellement l'ordre des lettres restantes.
fable express
Poème de deux à quatre vers terminé par une « moralité », phrase qui découle de la fable et qui parodie un proverbe ou une citation célèbre.
fib
Le fib tire son nom de la suite de Fibonacci, suite mathématique dans laquelle chaque nombre est la somme des deux précédents. En partant de 0 et 1, la suite donne 0, 1, 1, 2, 3, 5, 8, 13, 21, 34, etc. Un fib se compose normalement de six vers comprenant respectivement 1, 1, 2, 3, 5 et 8 syllabes. Il peut avoir un septième vers de 13 syllabes, voire davantage.
filigrane
Pour faire un filigrane, choisissez un mot ; recensez toutes les expressions courantes qui incluent ce mot ; enlevez le mot initial et composez un poème avec ce qu'il reste des expressions.
haïku
Inspiré d'une forme traditionnelle japonaise, le haïku français se compose de trois vers comptant respectivement 5, 7 et 5 syllabes. Il n'est généralement pas rimé mais peut l'être.
hétéroconsonantisme
Texte dans lequel les consonnes sont toutes différentes. Surtout intéressant quand il s'agit en même temps d'un pangramme.
hétéropanvocalisme
Texte comprenant chaque voyelle une fois et une seule. Il peut s'agir des cinq voyelles A, E, I, O, U ou des six voyelles incluant le Y.
holorime
Deux vers sont holorimes s'ils se prononcent de la même façon, au moins approximativement, alors qu'ils ne sont pas composés des mêmes mots.
homovocalisme
Deux textes sont homovocaliques s'ils sont identiques quand on les réduit uniquement à leurs voyelles. On peut partir d'un texte existant et écrire un nouveau texte homovocalique de celui-ci, ou écrire un texte comprenant plusieurs parties homovocaliques entre elles.
isocèle
Des lignes sont isocèles si elles comportent toutes le même nombre de signes (y compris les espaces). Un texte dont toutes les lignes sont isocèles apparaît comme un rectangle quand il est affiché avec une police de chasse fixe.
lipogramme
Un lipogramme est un texte dans lequel on s'interdit d'utiliser une ou plusieurs lettre de l'alphabet. Dans le cadre de l'héméroméride, il s'agit généralement de ne pas utiliser les lettres du mot du jour.
mésostiche
Poème dans lequel, en prenant une lettre au sein de chaque vers, on obtient un nom ou autre mot. Le poème est écrit de façon à aligner ces lettres verticalement et elles sont mises en valeur typographiquement afin que le mot soit facilement lisible. Des cas particuliers de mésostiches sont l'acrostiche et le télostiche.
métagramme
Ensemble de mots qui ne diffèrent que par une lettre, souvent la première.
métathèse
Échange de deux lettres ou phonèmes à l'intérieur d'un mot.
méthode Caradec
à faire
monorime
Poème dont tous les vers riment entre eux.
monovocalisme
Texte dans lequel une seule voyelle est utilisée. C'est un cas particulier de lipogramme.
montagnes russes
Chaque mot compte soit une lettre de plus, soit une lettre de moins que le mot précédent.
okapi
Texte dont les lettres sont alternativement une voyelle et une consonne.
onzinet
Poème de 11 mots répartis en cinq vers comptant respectivement 1, 2, 3, 4 et 1 mot.
palindrome
Mot ou texte qui est identique quand on le lit du début à la fin ou de la fin au début. En général on ne considère que ses lettres, sans tenir compte des espaces, ponctuations et signes diacritiques, mais de nombreuses variations sont possibles.
panconsonantisme
Texte qui utilise au moins une fois chaque consonne de l'alphabet.
pangramme
Texte qui utilise au moins une fois chaque lettre de l'alphabet.
panscrabblogramme
Texte composé avec les 102 lettres d'un jeu de Scrabble français, à savoir : 9 A, 2 B, 2 C, 3 D, 15 E, 2 F, 2 G, 2 H, 8 I, 1 J, 1 K, 5 L, 3 M, 6 N, 6 O, 2 P, 1 Q, 6 R, 6 S, 6 T, 6 U, 2 V, 1 W, 1 X, 1 Y, 1 Z et 2 jokers qui peuvent représenter n'importe quelle lettre.
parodie
Imitation burlesque d'une œuvre connue qui en conserve certains traits essentiels pour la rendre reconnaissable.
petite boîte
Poème d'une phrase en six vers dont le quatrième est un mot et les cinq autres forment la boîte qui le contient. Les vers 1, 2, 3, 5 et 6 comptent respectivement 7, 7, 8, 8 et 7 syllabes. Ils ne comprennent aucun mot de la même nature grammaticale que le mot mis en boîte.
petite morale élémentaire portative
à faire
prétérition
Figure de style consistant à prétendre qu'on ne parle pas d'une chose tout en en parlant, ou qu'on ne fait pas une chose tout en la faisant.
prosonomasie
Répétition rapprochée de sons identiques ou voisins.
quatrine
Quenine d'ordre 4. Les éléments permutent selon le schéma : A B C D / D A C B / B D C A.
quenine
Une quenine (du nom de Raymond Queneau), ou N-ine, est un poème dont toutes les strophes comprennent N vers. Les mots-rimes de toutes les strophes sont les mêmes mais leur ordre change à chaque strophe selon une permutation bien définie appelée permutation spirale. Le poème se termine quand l'application de la permutation à la dernière strophe redonne l'ordre de la première ; il a au plus de N strophes. On peut généraliser la quenine en faisant permuter des lettres, des sons, etc.
quintine
Quenine d'ordre 5. Les éléments permutent selon le schéma : A B C D E / E A D B C / C E B A D / D C A E B / B D E C A.
renga
Un renga est une suite de plusieurs tankas.
sardinosaure
Mot-valise qui combine les noms de plusieurs animaux pour en former un nouveau.
sélénet
Le sélénet tire son nom de Séléné, divinité grecque de la lune. Il a la même forme que les couplets de la chanson Au clair de la lune : deux strophes de quatre vers de cinq syllabes selon le schéma de rimes ABAB CDCD, où les rimes A et C sont féminines, B et D masculines.
séquence vocalique
Texte dans lequel, en ne gardant que les voyelles, on obtient une suite périodique, par exemple A, E, I, O, U, A, E, I, O, U... Dans le cadre de l'héméroméride, il s'agit des voyelles du mot du jour.
sollicitude
Court poème dédié à une personne, réelle ou imaginaire. Le dernier vers est un calembour constitué de « Qu'a » suivi du nom de la personne.
sonnet
Poème de 14 vers répartis en quatre strophes, deux quatrains suivis de deux tercets. Le schéma de rimes le plus classique est ABBA ABBA CCD EDE mais de nombreuses variations sont possibles. Les vers comptent tous le même nombre de syllabes, le plus souvent 12 (alexandrins) mais d'autres nombres sont possibles.
tanka
Inspiré d'une forme traditionnelle japonaise, le tanka français se compose de deux strophes : la première est un haïku, la deuxième comprend deux vers de 7 syllabes.
tautogramm
Texte dans lequel tous les mots commencent par la même lettre.
télostiche
Poème tel qu'en lisant la dernière lettre de chaque vers on obtien un mot. Dans le cadre de l'héméroméride il s'agit normalement du mot du jour.
terine
Quenine d'ordre 3. Les éléments permutent selon le schéma : A B C / C A B / B C A.
trimètre romantique
Vers de douze syllabes découpé en trois mesures, généralement de quatre syllabes chacune, contrairement à l'alexandrin qui est découpé en deux hémistiches de six syllabes. Le trimètre peut présenter une césure faible après la sixième syllabe qui le rapproche de l'alexandrin, ou pas.
triolet
Forme fixe de poème composé de deux strophes de quatre vers sur deux rimes. Le premier vers est repris au quatrième et au septième, le second est repris au huitième.

Revenir au texte

Nicolas Graner, 2021, Licence Art Libre